Gwenn Mérel

Gwenn Mérel

L'exotisme confus des salons

 

En résidence du 23 mai au 1er juillet 2022

Exposition du 1er juillet au 26 août 2022

Vernissage le vendredi 1er juillet à 18h30

Texte

L’appétence de l’homme pour le végétal remonte aux origines de l’humanité. Aujourd’hui, les plantes vertes, souvent exotiques, sont présentes dans toutes les pièces de nos habitations, les salles de réunion ou de conférence. Elles décorent les salles d’attente et les halls des grands magasins et leur présence est inévitable lors des cérémonies et manifestations diverses.

Mais nous avons oublié que leur présence est paradoxale, qu’elles sont un artifice dû à notre volonté de maintenir en vie ces végétaux à l’intérieur. Pour L’exotisme confus des salons, Gwenn Mérel crée l’illusion d’un salon avec ses meubles, un bouquet dans un vase, des plantes en pots, modelés par l’artiste. Dans ce salon, des peintures de plantes d’intérieur peintes à la gouache sur plaques de terre cuite décorent les murs.

Visuel