Corentine Le Pivert et Nicolas Gérot

http://base.ddab.org/corentine-le-pivert-nicolas-gerot

http://lepivertgerot.com/

 

En résidence du 12 novembre 2018 au 11 janvier 2019

Exposition du 11 janvier au 1er mars 2019

Du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30

Vernissage le vendredi 1er mars à 18h30

Texte

Corentine Le Pivert et Nicolas Gérot ont entamé leur collaboration en 2010 alors qu’ils étaient encore étudiants à l’École supérieure d’arts de Brest, par le biais d’abord de la musique puis rapidement sous la forme d’un projet artistique commun où se mêlent rêves d’exploration, storytelling, bricolage, science-fiction des années 1950 et une certaine improvisation.

(...) En modelant leurs récits et mythes personnels à l’aide d’éléments véhiculant déjà une histoire ou ayant eu plusieurs vies, leur mode opératoire rappelle celui du bricoleur décrit par Claude Lévi-Strauss qui s’appuyant sur un univers instrumental clos est toutefois en mesure de réorganiser et reconfigurer les données de manière empirique : « La poésie du bricolage lui vient aussi, et surtout, de ce qu’il ne se borne pas à accomplir ou exécuter ; il « parle » non seulement avec les choses […] mais aussi au moyen des choses : racontant, par les choix qu’il opère entre des possibles limités, le caractère et la vie de son auteur. Sans jamais remplir son projet, le bricoleur y met toujours quelque chose de soi. » Une manière aussi pour les deux artistes de mettre en forme leurs rêves de lointain dans une extrême proximité, de les prolonger une fois le petit matin arrivé.

 

Raphaël Brunel, extraits de Tout près, loin du monde, 2015.

 

Exposition présentée dans le cadre du PAZAP'ART 2019 de Montfort Communauté, sur le thème "Jeux de mots", programmé du 11 janvier au 2 mars 2019. En partenariat avec le réseau Avélia.

Visuel