Marine Bouilloud

Marine Bouilloud

Fragments d'aura

 

Résidence du 4 janvier au 20 février 2016

Exposition du 19 février au 15 avril 2016

Vernissage le vendredi 19 février à 18h30

Rencontre avec l'artiste le samedi 20 février à 15h30

Texte

Riche des influences de l’art optique, de l’abstraction géométrique, du constructivisme, de l’art minimal mais aussi de certaines formes d’arts traditionnels - comme la peinture des femmes de l’ethnie ndebele en Afrique du Sud ou celle « chamanique » des aborigènes - Marine Bouilloud a su créer son propre vocabulaire formel et un univers coloré intense nous invitant à une expérience picturale immersive.

 

A L’aparté, l’artiste concentre sa recherche sur un élément central du paysage de Trémelin, son lac, et la sensation chromatique liée à la présence des éléments naturels. A travers deux peintures inédites de grand format - 150 x 300 cm - Marine Bouilloud nous transporte dans un univers de vibrations colorées, à la fois contemplatif et mystique.

 

Dans l’œuvre intitulée Narcose, Marine Bouilloud déploie des ondes bleutées, géométriques et circulaires, y invoquant la définition même du terme « narcose », à la fois sommeil et ivresse des profondeurs. L’appel du lac évoqué tour à tour par des teintes de bleus, froides et apaisantes et par des formes circulaires, tourbillonnantes et hypnotiques.

 

Dans sa seconde peinture, elle choisit une palette de couleurs vives et chaudes. Les sentiers, la forêt et les roches entourant l’élément aquatique, comme autant d’ondes de couleurs qui vibrent sous nos yeux. Ces couleurs prismatiques et chaudes, telles des « fragments d’aura » font écho à une série de peintures sur papier antérieures à la résidence, également présentée dans l’exposition.

 

A travers cette nouvelle série, l’artiste joue avec l’idée de forme et de contre forme, de vide et de plein, reprenant la carte du lac comme un leitmotiv, alternant des sensations paradoxales d’ouverture et de repli. Le recours à la couleur et au dessin propose un geste pictural tantôt souple et délié tantôt net et concis ; tout à la fois contraint à son espace et en recherche d’évasion. Cette exposition invite le visiteur à une expérience sensorielle inédite. Comme une injonction à prendre son temps.

Visuels

Documents à télécharger

Texte critique de Morgane Estève
Texte_Morgane_Esteve.pdf
Document Adobe Acrobat 52.6 KB
Dossier de presse de l'exposition Marine Bouilloud, Fragments d'aura
DP_Marine_Bouilloud.pdf
Document Adobe Acrobat 603.6 KB
Dossier de presse de l'exposition de Marine Bouilloud, Fragments d'aura
DP_Marine_Bouilloud.docx
Document Microsoft Word 818.4 KB
Marine Bouilloud, Narcose, acrylique sur papier, 150 x 300 cm, 2016.
Copyright Marine Bouilloud
narcose-marine-bouiloud-2016.jpg
Image JPG 3.6 MB

Articles - annonces