Fabien Gilles

Fabien Gilles

 

En résidence du 8 mars au 16 avril 2021

Exposition du 16 avril au 18 juin 2021

Texte

Faisant de son nom et de son image la base de son travail, Fabien Gilles emprunte à différents médias comme le cinéma, la peinture, la musique et également la représentation politique, pour créer un univers fictionnel autour du personnage Fabien GILLES. Il utilise la peinture, le dessin, la photographie, la sculpture, l’installation pour produire des pièces où Fabien GILLES sera tour à tour dictateur, réalisateur, ou marque commerciale, empruntant les signes et les codes propres à ces différents domaines.

C’est par l’accumulation de ses divers projets qu’il fabrique un monde à son image, tout en s’adressant à l’inconscient collectif du spectateur, donnant à ses pièces une plus grande profondeur, et parfois un regard sarcastique sur le monde.

Pour L'aparté, Fabien Gilles oriente sa recherche esthétique autour du pouvoir et de ses représentations. Il en décrypte les signes et codes pour se les réapproprier. Son personnage Fabien GILLES est ici chef de guerre, monarque, homme politique, sans que l'on puisse exactement situer le contexte temporel et géographique. A travers une série de tableaux de facture classique, l'artiste représente non seulement les étapes importantes de son personnage - la conquête, la victoire - mais aussi celles qui sont plus rarement le sujet de peintures officielles - l'enfance, le quotidien, la déchéance, la mort.

Le choix de la peinture académique sur toile est un moyen d'ancrer son travail dans une histoire de la représentation du pouvoir. La peinture a souvent eu tendance à ne montrer que les étapes importantes de la vie du personnage historique. Ici, Fabien Gilles a porté une attention particulière aux lieux et aux événements plus anodins, laissant la place au visiteur de créer sa propre histoire.

Visuels