Raphaëlle Peria

Raphaëlle Peria

Ariditatis et inundatio

 

Exposition initialement programmée du 19 juin au 23 août 2020

Exposition du 29 janvier au 2 avril 2021

Du lundi au vendredi de 14h à 18h (fermé les jours fériés)

Vernissage le vendredi 29 janvier à 18h30 (annulé)

Texte

A travers des photographies quʼelle prend lors de ses voyages, Raphaëlle Peria fait du souvenir lʼune de ses inspirations premières. D’un moment vécu, d’un sentiment ressenti, d’une rencontre inattendue, elle livre au spectateur un instantané déjà loin. Plus loin encore, car l’artiste se laisse le droit de les oublier avant de commencer à les travailler.

 

En attaquant la matérialité de la photographie ou de la plaque de cuivre, Raphaëlle Peria efface, préserve et révèle ce qui lui semble important. Elle tente de figer par la déformation de ses souvenirs personnels, un instant de notre mémoire collective, un fragment de notre Histoire qui sans cesse se réécrit.

 

A L’aparté, Raphaëlle Peria présente un travail basé sur un voyage en Argentine dans la ville d'Epecuén, qui questionne les ravages sur l’environnement causés par l’exploitation touristique d’un lac salé. Le sel, symbole du développement de cette ville, devient un fléau pour sa population. Dans ce nouveau projet, l'artiste fait du sel un matériau à part entière, venant altérer les plaques de cuivre ou simuler le dépôt de sel laissé par les eaux.

 

Exposition organisée dans le cadre du PAZAP'ART Voyage de Montfort Communauté programmé du 12 janvier au 2 avril 2021.

Visuel

Documents à télécharger - PRESSE

Dossier de presse de l'exposition Raphaëlle Peria, Ariditatis et inundatio
DP_Raphaëlle-Peria.pdf
Document Adobe Acrobat 2.4 MB
Raphaëlle Peria, Epecuén, techniques mixtes, 20 x 30 cm, 2019.
R_Peria, Epecuen, techniques mixtes, 20
Image JPG 5.9 MB

Articles - annonces

Visite virtuelle